Jour 3, les forêts de Kauri

Entre Dargaville et Kaihiai nous découvrons les forêts de Kauri géants. Ces arbres gigantesques, présents uniquement en Nouvelle-Zélande, ont longtemps été utilisés par les maoris pour y sculpter des statues ou des pirogues. Les plus vieux ont été abattus, mais il en reste quelques uns de très impressionnant dans cette région.

nz1-53

Quelques explications sur le seigneur de la forêt

nz1-55

Tane Mahuta, le seigneur de la forêt

nz1-59

Tane Mahuta, le seigneur de la forêt

Une épidémie menace actuellement la forêt. Vous trouverez parfois du désinfectant et de quoi brosser vos chaussures à l’entrée des sentiers. Pensez à vous en servir à l’allée comme au retour pour éviter la propagation des virus !

nz1-63

Arbre malade

Ici les forêts semblent n’avoir pas évoluées depuis la préhistoire. On évolue au coeur des fougères géantes et des mousses luxuriantes.

nz1-67

La forêt des Kauri

Un conseil : même en pleine période touristique, vous pouvez avoir la chance de vous retrouver à marcher seul en forêt. Allégez votre pas, faites le moins de bruit possible et ouvrez vos oreilles (et vos yeux !). Les espèces d’oiseaux sont nombreuses.

nz1-69

Mousse

nz1-83

Mousse

nz1-101

Au pied d’un Kauri

Pour préserver la flore, les néo-zélandais ont mis en place un système de chemin sur pilotis à travers la forêt. Ainsi, vous ne posez jamais les pieds sur les racines très fragiles des kauris.

nz1-104

Des sentiers bien protégés

nz1-108

Te Matua Ngahere, le père de la forêt

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un Commentaire

Une réflexion au sujet de « Jour 3, les forêts de Kauri »

  1. Sympa, La photo 2 permet de comprendre l’ampleur de cet arbre et l’impression qu’il doit procurer à celui qui a la chance de l’approcher. Merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>