Kagoshima

Et me voilà de retour pour conter les aventures à Kagoshima! On descend encore un peu au Sud (mais pas complètement au sud, l’équipe d’explorateurs de l’année passée avait été plus loin ^^).

Il fait en effet plus chaud que partout ailleurs, mais la proximité avec la mer est un vrai plus ! Pour s’y rendre, pas de trajet direct pour les détenteurs du JR pass. Donc un train tsubame jusqu’à Shin-Yatsushiro puis un second prêt pour Kagoshima. A la gare, l’office de tourisme vous donnera avec grand plaisir les informations sur les choses à faire et à voir (d’ailleurs, ça me manque la bonne volonté des japonais pour vous aider….)

JOUR 1 :

A l’arrivée, nous trouvons derrière la gare, une petite rue qui ne paye pas de mine et on s’arrête dans un tout petit restaurant, tenue par des vieux japonais qui ne parlent pas un mot d’anglais ou de quoique ce soit d’autre que le japonais. Mais qui nous accueillent à bras ouverts et la patronne s’essaye même à faire des blagues que nous ne comprenons pas mais elle semble réjouie de nous avoir là. On se régale avec korokke et plein de petites choses de ce genre! Le repas nous aura couté, si ma mémoire est bonne, quelque chose comme 800 yens par personne. Plus qu’honorable.

2i-Kagoshima

Malgré avoir perdu beaucoup de temps en mangeant, on prend le train pour nous rendre à ce que nous pensons être le musée d’archéologie, qui est en fait le musée du « furusato »(donc plutôt le musée des traditions….). Le musée fermant à 17H30, nous n’avons eu qu’une demi-heure pour en faire un tour rapide. L’entrée est à 300 Yens. Il est plutôt agréable mais ne présente donc pas des notions pointues d’archéologie. Ce musée était en fait bien plus proche du centre ville, je cherche toujours comment on a fait pour se tromper.
Mais pas grave, nous avons vu de beaux paysages!

Niveau logement, nous sommes en auberge de jeunesse, à proximité de la gare, ce qui est un énoooooooooooooorme avantage! Concernant le prix, c’est l’auberge de jeunesse la moins chère que nous trouvions! 1200 Yens la nuit en dortoir. L’espace commun est sympathique et si vous le voulez, ils vous proposeront de dîner. Dîner réalisé par les hommes gérants l’auberge! Nous n’y avons pas goûter, mais ça avait l’air bon… Question hygiène, le dortoir est propre, en revanche la douche bon bah… Bon. ça va, mais il n’y en a qu’une pour tout le monde. Et forcemment, du coup, l’hygiène est pas la même suivant celui ou celle d’avant vous…. :-S

2ib-Kagoshima

JOUR 2 :

La seconde journée, direction l’île de Sakurajima! Vous savez, celle avec le volcan qui laisse plein de cendre partout jusque sur la ville de Kagoshima… Nous nous y rendons pour un tour en bus, version nature. Prix du tour guidé en car ? 2200 yens. Ce n’est pas donné donné, mais nous n’avons pas assez de temps pour faire autrement. En effet, pour profiter pleinement de Sakurajima, il faut une voiture et donc… un permis. Aucune de nous ne l’a. Donc, bus. Les explications sont délivrées en japonais mais un fascicule en anglais permet de suivre malgré tout. Durée de la visite, 3H30. En comptant le trajet depuis Kagoshima et le trajet pour en revenir.

Il y a comme toujours le traditionnel « arrêt commercial »,  qui permet de bien découvrir les produits locaux avec dégustations à la clé. Dès le matin, pas toujours facile pour le poisson et le shochu, mais je suis une guerrière!

Sinon durant le parcours, passage sur la plus grosse coulée de lave, point d’observation du volcan (il est interdit d’y monter autrement), sculpture, torii enterré par la lave…

2k-Sakurajima 2n-Sakurajima

Pour le restant de la journée, direction le jardin du Sengan-en. Il s’agit d’un petit-bijou qui se visite librement pour 1000 Yens.  Il existe des visites guidées pour pro de la langue japonaise car elles n’existent pas en anglais. Bon, la consigne de SECURITE quand vous allez dans ce jardin (ou dans tout espace boisé du Japon) : ANTI-MOUSTIQUE! Nous nous sommes faites dévorées, surtout lorsque nous nous sommes engagées dans la partie forêt du jardin, qui permet d’accéder à de magnifiques points de vue. Pour y grimper, prévoyez aussi de bonnes chaussures confortables car le chemin est boueux. L’ascension prend bien 30 minutes mais pour le coup, on verrait presque les kamis dissimulés autour de nous! (un peu d’imagination, que diable!)

2jf-Kagoshima

Et pour finir en beauté, direction le Tayo Health center, Onsen légèrement derrière la gare de Kagoshima et bien caché derrière un supermarché… Le prix exact m’échappe mais l’entrée n’excède pas les 500 yens. Il n’est pas mixte, et le maillot de bain y est donc interdit. J’ai trouvé pour ma part, qu’il y a de quoi faire une étude sociologique sur les moeurs japonais au Onsen (ça doit bien exister d’ailleurs…). En effet, toute la famille y va, des enfants aux grands-parents et y font vraiment leur toilette de fond en comble : masques, rasages… tout!

Après concernant les bains eux-même, il y a l’embarras du choix : bain à remous, bain électrique, bain médicinal, bain d’eau froide et très froide, sauna, hammam…. On en ressort relaxées mais en mode guimauve HS. … Bonne nuit!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>