L’éléphant en Thaïlande

Bonjour à tous en ce beau dimanche!

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’éléphant au pays des sourires. L’éléphant n’est pas n’importe quel animal.

L’éléphant d’Asie
L’éléphant d’Asie est plus petit que l’éléphant d’Afrique, et nettement moins agressif (on ne peut pas dresser un éléphant d’Afrique). Il a deux bosses sur le crâne et des oreilles plus petites.
Après, je rappelle que même moins agressifs, à l’état sauvage, ces animaux restent dangereux en particulier s’ils se sentent acculés ou que vous êtes entre une mère et son petit. Dressés, ne les approchés pas sans la présence de leur dresseur.

dsc00596

Un jeune éléphant d’Asie

Un peu d’Histoire…
C’est même l’animal le plus important du pays et n’a jamais été vu comme animal mais comme des héros, car ils furent autrefois utilisés pour les combats. Et quelle impression ces animaux laissaient sur les ennemis! Imaginez les soldats ne sachant rien de cet imposant animal, se retrouvant soudain face à un monstre de plusieurs mètres de haut, armés de leurs défenses blanches leur donnant un air redoutable.
Autrefois, ils étaient également utilisés pour les gros travaux de constructions, les travaux agricoles, travaillaient avec les bûcherons.
Ils servaient également de moyen de transport.

Avec la mécanisation, les éléphants se sont retrouvés au chômage, errants dans les villes avec des mahouts mendiant pour leurs vies. Souvent maltraités, ça a été une période très sombre pour ces animaux.
Il reste à l’heure actuelle, près de 4 000 animaux que ce soit dans des centres touristiques ou à l’état sauvage. Car il en reste à l’état sauvage, dans certains des parcs nationaux du pays, comme celui de Khao Yai.

De nombreux établissements se sont ouverts pour accueillir les éléphants et les mahouts chômeurs, certains plus honnêtes que d’autres.

Un jeune éléphant sauvage à Khao Yai

Les éléphants Royaux…
Certains éléphants sortant de l’ordinaire deviennent des éléphants royaux appelés éléphants blancs. Dans les faits, ils ne sont pas très très blancs ou seulement tâchés de blanc. Un vrai éléphant blanc est signe de bons hospices.
La sélection se fait à Ayuthaya, dans le Royal Elephant Kraal qui a été implanté vers 910.
Ils sont sélectionnés sur 4 jours :
– jours 1&2&3 : Les éléphants sont choisis dans l’enclos.
– jour 4 : Les éléphants choisis sortent de l’enclos et doivent montrer leurs capacités à réaliser leurs devoirs dans la jungle.

Le Kraal sera utilisé chaque année jusqu’en 1767, à la chute de l’ancienne capitale. Le Kraal sera restauré et la dernière cérémonie a eu lieu en 1903.

Aujourd’hui, les éléphants royaux sont au Thai Elephant Conservation Center de Lampang, seul établissement public pour la protection des éléphants, dont je vous parlerais dans un futur article.

Passez un bon dimanche!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un Commentaire

2 réflexions au sujet de « L’éléphant en Thaïlande »

  1. Pas nécessairement, les vrais sont très rares… De manière générale, c’est ainsi que sont appelés les éléphants royaux qui répondent à d’autres critères que la couleur : la symétrie de la tête, la taille des défenses, entre autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>