WHW- Le début de la fin, étape 6

Données générales sur notre parcours :

Vendredi 15  juillet.

Météo : grand grand soleil!

Kilométrage : 16 kms.

Dénivelé : 205 mètres.

Départ : Nulle part, 9h30

Arrivée : Inverarnan, 17h45

Pause : 2h +

j-6-3

Quelques montées pour une belle vue...

Après notre fantastique soirée de la loose prise avec beaucoup de rires, il faut se remettre en route. La nuit fut froide et humide et l’estomac dans les talons, nous nous dirigeons avec mon acolyte Vincent vers Crianlarich pour déjeuner et racheter du gaz.

j-6-6

Le chemin alternatif vers Crianlarich

Crianlarich n’est pas tout à fait sur la route mais est le seul endroit proche où nous sommes garantis de trouver de quoi manger. Pour nous y rendre, nous prenons un petit détour, très joli bien que encore une fois plein d’eau, où nous trouvons une balançoire improvisée, et de jolis décors… Seul bémol, la fin du chemin qui se termine sur la route pour aller en ville. Il faut être très prudent avec les voitures.

En ville, nous nous arrêtons au Rod’n Reel, où l’accueil est on ne peut plus glacial… Mais la cuisine y est délicieuse. On remarque au passage que les pubs écossais proposent TOUS des plats cajun et indiens.

Après cela, nous reprenons le chemin officiel qui grimpe pas mal. Vers 15h30, avec le manque de sommeil, une énorme fatigue se fait ressentir et la fin de la journée sera difficile pour cette unique raison. On traversera de nombreux passages plein de vaches!

j-6-20

Un chemin un peu occupé...

J’apprend également un petit élément pas mal : il faut éviter de passer une journée complète à tenir les bretelles de son sac à dos, le sang circule très mal et c’est plutôt douloureux…. Quoiqu’à un moment, on ne sente plus grand chose en fait…

Nous finissons par arriver au camping, épuisés, sous la pluie.

Le camping est le Beinglas farm campsite. L’emplacement tente est à 7,50Livres par personne et le petit-déjeuner scottish au même prix. Toutes les facilités y sont : cuisines pour les campeurs, couverte, rangements, machines à laver… Et un bar-restaurant. Je vous décommande les cheeseburgers…

Puis, sous le coup de la fatigue, après un coup de fil en France, on tombe de sommeil….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>